top of page
  • Photo du rédacteurIsabelle Corbillon

"Apprendre à s'écouter"


Newsletter#3

Ma posture de coach éthique et certifiée a posé avec son école de coaching le postulat suivant :

Chaque accompagné.e est intelligent.e et a en lui les réponses qu'il vient chercher. Mon rôle ? Les faire émerger, en toute humilité!

Dans cette posture, je me veux ce jour provocatrice.

-" Que perdez-vous, le plus souvent à ne pas vous écouter ? " ou "qu'avez-vous perdu récemment ? "

Lorsque instantanément, cette sensation, cette petite voix comme un souffle...vient vous informer de ne pas choisir cet associé ou de le choisir, même si rationnellement ça ne colle pas, d'acheter ce produit, dont vous pensez ne pas avoir besoin et qui finalement le soir même vous sauve la vie quand des invités imprévus arrivent chez vous, poursuivre cette relation ou au contraire la lâcher car vous ressentez cela sans savoir vous l'expliquer...Que faites-vous?

Je vous laisse prendre une feuille blanche et noter ce que vous avez perdu récemment faute de ne pas vous être écouté.e et je dresse mon ancienne liste, non exhaustive.


  • Du temps, de l'argent, de l'énergie, des opportunités, des cadeaux de la vie, des kilos en moins, des occasions de grandir et de mieux me connaître...


Discerner ce que cette expression " s'écouter", veut dire pour vous

En écrivant cet article, et en laissant venir ce qui vient, je perçois une possible incompréhension sur cette expression générique "écoutez-vous", (titre de ma newsletter) qui n'est certes pas une injonction, juste ma proposition de coach pour vous permettre d'emprunter le chemin de vie, le plus fluide. Ce que cherche mes accompagnés: plus de fluidité, de légèreté, d'harmonie, de paix, de sérénité dans leur vie. La plupart du temps, sur le plan sociétal, les personnes qui disent s'écouter ( à propos des plaisirs immédiats) à l'inverse de celles qui disent ne pas s'écouter, renvoient aux autres une certaine forme de faiblesse d'esprit. Quand, je suggère cette écoute intérieure à ceux qui me font confiance, c'est au sens spirituel que je l'entends. C'est dépasser la matérialité des choses pour aller plus en profondeur au centre de leur coeur et apprendre à mieux se connaître. Sur le temple d'Apollon à Delphes, Socrate nous invite à réfléchir "Connais-toi, toi même et tu connaîtras l'univers et les Dieux". Toutes ces choses du domaine de l'invisible que nous ne pouvons pas toujours expliquer qui régissent pourtant les lois de l'univers, auxquelles nous sommes soumis.e.s.

Comme je le dis plus haut, s'écouter dans le langage courant correspond souvent à satisfaire un plaisir immédiat qui s'allie ou s'apparente à la paresse ou la négligence ( manger des gâteaux alors que vous souhaitez mincir, vous affaler devant la télé plutôt que d'aller respirer dehors et bouger votre corps, scrowler les réseaux plutôt que de travailler sur votre projet de coeur..) et qui pourra ne pas être en lien avec vos véritables besoins intrinsèques du moment et/ou vos aspirations les plus grandes. Celles qui viennent directement de votre coeur et de votre âme et qui parle de la "version, la plus haute et la plus aboutie" de qui vous voulez être dans cette vie, pour vous permettre de réaliser votre vie réussie.

La version "Ah, si je m'écoutais, j'enverrais tout promener pour enfin vivre comme je le veux, comme je l'entends"...est un signal d'alarme...le signal que l'on ne s'écoute pas assez. Parfois, il est trop tard, la personne a trop attendu pour s'écouter, elle passe à l'action de manière radicale et en subi les lourdes conséquences. Son entourage aussi.

Par opposition à cette autre version de " Ah, si je m'écoutais...Qui sous entend, si j'osais sortir du cadre, me libérer du regard des autres, me libérer de la critique d'autrui...pour être moi-même, réaliser mon projet, savoir dire "je t'aime"... Cette version est reliée au coeur de l'individu, elle est puissante et véritable, très souvent enfouie sous les peurs. Elle nécessite d'être accompagné.e pour être aidée à dépasser les peurs.


Que se passerait-il si dans votre quotidien, vous appreniez à être au plus proches de vos désirs, de vos besoins, de vos envies, de vos aspirations, de votre écoute intérieure ?

Si vous appreniez à écouter les battements de votre coeur et le souffle de votre âme? Que pourrait-il arriver, se passer si de façon juste et simple vous vous écoutiez de manière plus approfondie au quotidien ? Que risqueriez-vous ?

Risqueriez-vous d'être dans votre bien-être ?


  1. D'aller de mieux en mieux émotionnellement

  2. De vous sentir à votre place

  3. De vous respecter enfin

  4. D'être en plus grande forme, plus en énergie, en vitalité

  5. De vous sentir aligné.e avec vos valeurs

  6. D'être accompli.e, épanoui.e, réalisé.e et d'avoir la possibilité de plus contribuer au monde d'aujourd'hui

  7. (...)


Qu'est ce qui vous en empêche exactement ? La question n'est pas toujours facile, je vous l'accorde.

Par quoi commencer ?

Pr Lauri NUMMENMAA- La cartographie des émotions -


  • Prendre soin de notre corps et lui permettre de se détendre pour lui laisser être le vecteur de nos sensations véritables et émotions.(cf photo, ci-dessus) Il est le véhicule de nos sensations et émotions. Contracté et résistant, il perd l'équilibre et ne vous permet pas de ressentir correctement. Souple et détendu, il pourra malgré les tempêtes revenir à son point d'ancrage et vous transmettre les informations dont vous avez besoin.



  • Écoutez nos besoins. Nos besoins basiques d'abord (manger, boire, dormir..) qui nous permettent de nourrir les suivants de sécurité, d'appartenance et d'amour, d'estime de soi jusqu'au besoin de notre âme de s'accomplir (Vous connaissez probablement toutes les déclinaisons de la pyramide de Maslow appliquée à différents besoins)

  • Laisser l'intuition s'exprimer en lâchant-prise sur les objectifs et les buts à atteindre et se laisser porter sur le chemin, glisser sur la vague, s'entraîner à lui faire un peu plus chaque jour confiance

  • Vivre nos ressentis qui viennent du corps, de notre âme, de notre coeur, de notre conscience...Nos émotions, nos sensations, l'invisible bien présent en nous et autour de nous ( cf les lois universelles)



Pour cela être prêt à :


  • Faire silence, plusieurs fois par jour pour écouter nos émotions, nos ressentis - Savoir se déconnecter de toute source de distraction quelques minutes

  • S'entrainer au body scan (technique de lecture des sensations corporelles)

  • Apprendre une technique de respiration propice au mieux être à court, moyen et long terme comme la cohérence cardiaque (plus de 10.000 études sur ce sujet - Application cohérence cardiaque pour smartphone) pour savoir prendre du recul et lâcher-prise

  • Un préambule : être sincère et authentique avec soi quand à la réception du message que l'on reçoit pour nous permettre l'alignement recherché qui tendra à nous faire nous sentir bien et à aller dans le sens de notre vie réussie


Donnez-moi vos impressions, vos réactions, vos expériences à ce sujet. Je serai ravie de vous répondre.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le liker et le partager. D'avance merci.

Vous voulez échanger avec moi sur ce sujet ?


  • Vous pouvez cliquer sur ce lien pour réserver votre créneau de discussion.



Pour suivre mon actualité et mes événements, vous pouvez suivre ma page, en cliquant sur ce lien Isabellebonningues

Comments


bottom of page