top of page
  • Photo du rĂ©dacteurIsabelle Corbillon

Penser Autrement...

Juste une rĂ©flexion đŸ™‡â€â™€ïž #confinement n*2


Depuis 15 jours j’observe ce qui se passe autour de moi :


J’observe la vie chez moi 😉(plutĂŽt posĂ©e)

autour de chez moi à 1km, ça bouge vaguement.

J’observe ce qui se passe partout ailleurs dans les grandes villes, les campagnes et quelques autres endroits dans le monde via les rĂ©seaux.

J’observe et j’écoute ce qui se dit autour du confinement n*2.

Personnellement, je le trouve sournois...

Nombre de personnes semblent impactĂ©es sans s’en rendre compte sans prendre conscience.

J’observe la vague de toutes les incohĂ©rences et que puis-je faire ?


Je ne souhaite pas entrer dans le dĂ©bat politique, ce n’est ni mon rĂŽle, ni mon expertise, ici.


J’ai d’abord et surtout pris conscience que

je le vis comme un « emprisonnement ».


MĂȘme si je peux quelque peu me dĂ©placer, ma libertĂ© est entravĂ©e.

Je suis privĂ©e de ma libertĂ© d’agir, de me dĂ©placer comme bon me semble, pour des raisons... pas toujours sensĂ©es.


🌟En revanche, je ne peux ĂȘtre privĂ©e de ma libertĂ© de « penser », ni de «choisir »mes rĂ©actions face Ă  la situation.


Et là est l’essentiel de ce que je souhaite vous partager!


C’est lĂ  oĂč se trouve mon pouvoir personnel, c’est lĂ  oĂč se trouve ma rĂ©silience, c’est lĂ  oĂč je choisis ma reliance Ă  mon ĂȘtre profond , Ă  qui je suis vraiment et aux choses et aux ĂȘtres Ă  qui je choisis de me relier mĂȘme en virtuel.


Puis en observant, toujours un peu plus :


Je ressens de la souffrance, de la tristesse et de la solitude, de l’anxiĂ©tĂ© et de la peur, de la violence parfois, de l’incomprĂ©hension, de l’inconfort.😱


Et je ressens aussi d’autre part, intensĂ©ment des envies de ne pas se laisser abattre, des envies de sauter des barriĂšres Ă  l’extĂ©rieur mais aussi Ă  l’intĂ©rieur de nous, 😉des envies de contribuer Ă  plus grand que soi đŸ€©et de crĂ©er, des envies de se sentir vivant, đŸ€žâ€â™€ïždes envies de partager quelques mots, quelques phrases pour marquer une prĂ©sence auprĂšs d’un ĂȘtre cher, puis des envies de se poser au grand air le nez tournĂ© vers le ciel, contre un arbre pour ressentir notre connexion naturelle et profonde Ă  la nature, đŸŒČĂ  notre vraie nature.

Des envies aussi de se poser d’autres interrogations, des questions diffĂ©rentes cette fois, des questions « bienveillantes piquantes » pour rĂ©ussir Ă  se propulser, vers l’espoir de lendemains qui chantent, pour trouver un sens et repartir dans le bon sens.

Celui que l’on choisit dĂ©libĂ©rĂ©ment.


🆘 La vie est un combat disent certains

✅ La vie est riche d’expĂ©riences disent d’autres


Et si chaque expĂ©rience Ă©tait venue pour nous permettre d’en apprendre un peu plus sur nous-mĂȘmes?

Et si chaque expĂ©rience venue, aussi surprenante soit-elle dĂ©pendait du regard que l’on pose sur elle ?

Et si la vie Ă©tait un jeu, un ensemble d’expĂ©riences plutĂŽt qu’un combat ?

Et si trouver des solutions plutĂŽt que de se rĂ©signer (car la situation est inconnue, malgrĂ© toutđŸ€”)

devenait notre nouvelle et vraie nature dans ce nouveau monde Ă  construire ?

Quelle différence cela ferait pour nous au quotidien ?


🌟Combat versus 🌟ExpĂ©rience


Je le sais nous ne sommes pas tous logĂ©s Ă  la mĂȘme enseigne, nos dĂ©fis ne sont pas les mĂȘmes et pourtant chacun de nous Ă  des ressources.


Alors, oui ce n’est pas facile de les mobiliser, de se remettre en question, de transformer nos croyances, prĂ©jugĂ©s et d’avancer.


Ce n’est ni simple, ni toujours trùs confortable et parfois douloureux.


Prendre le temps de se connecter Ă  soi, de respirer, de mĂ©diter, de ressentir, d’observer nos sensations, de capter en nous la force vitale, cet instinct de survie et d’imaginer toutes les solutions possibles.

Dans cet Ă©tat lĂ , notre esprit est ouvert.

Ouvert Ă  la vie, ouvert Ă  cette intelligence Ă  laquelle nous sommes tous reliĂ©s, ouvert vers demain... et les solutions arrivent đŸ™ŒđŸ»đŸ™


Pour l’instant, j’observe la vague et tente d’apprendre à surfer sur elle 😊


« La libertĂ© commence oĂč l’ignorance finit »

Victor Hugo


#resterconnecterasoi #respirer #sinspirerauquotidien #ouverture

www.thinkdifferentbycoaching.com


bottom of page